On s’emmerveille!

Elles sont là depuis presque 3 semaines et dès que j’ouvre leur enclos le matin tôt, elles courent partout toutes joyeuses dans le parc des moutons qui les regardent hébétés mais sans la colère des premiers jours. Il est vrai qu’au début la surprise a été totale et le mécontentement aussi. On tapait du sabot et on crachait et puis on prenait la poudre s’escampette.

 Elles, elles ne sont pas du tout intéressées par les moutons. Les chats, très différent : Elles les gardent au coin de l’œil quand ils sont dans le coin. Geoff est anxieux pour elles.

En les regardant gratter le sol sous les chênes je comprends leurs origines d’animal des forêts. Dans le sous-bois elles sont à l’aise et c’est évident qu’elles sont heureuses là.

Ce matin j’ai retrouvé Nadette dans les fourrés derrière la clôture. Elle avait trouvé où se faufiler dehors pour aller explorer sous le tapis de feuilles sèches comme le font les merles loin du passage des moutons. A propos de merle, un matin en prenant mon café sur le balcon j’ai cru que quelqu’un marchait dans le bosquet plus bas. C’était vraiment un bruit de pas et ce n’était qu’un merle qui fouillait le sol….

Quand elles seront rentrées ce soir j’irais remettre du grillage le long de ce tronçon de clôture qui avait été pensé pour les agneaux. Je n’avais pas imaginé la curiosité et la détermination de mes filles.

Je vais aussi leur faire une porte pour qu’elles puissent sortir de cet enclos et y rentrer aisément pendant la journée, mais pas encore de suite. Je voudrais d’abord qu’elles s’habituent à cet espace qu’elles partagent avec les moutons et qui est si vaste, même si elles aimeraient m’accompagner partout.

Elles se sont laissé apprivoiser très vite. Quand je les appelle le soir pour les rentrer dans le poulailler elles arrivent en courant et volant. Une fois dans leur enclos elles montent sur mes genoux dès que je m’assois et demandent les friandises que j’ai pour elles et dont elles raffolent.

Aujourd’hui était le dernier jour d’antibiotiques. Queenie, la Sussex, avait une respiration bruyante il y a quelques jours et une pneumonie en était la cause. Un antibio dans leur eau pendant 6 jours pour toutes parce que c’est contagieux, et on croise les doigts. Je leur fait une infusion au thym depuis une semaine pour leur abreuvoir de nuit. J’espère qu’elle va se remettre….

Hier, Cinders, la belle grise, a pondu son premier œuf. Il se trouvait que j’étais là et elle se comportait comme les brebis avant de mettre bat : elle allait et venait en courant entre la bergerie et mes jambes et je voyais bien qu’elle essayait de me dire quelque chose de très préoccupant et puis tout d’un coup elle a pris sa décision et s’en est retournée au poulailler très vite. Je suis rentrée et j’ai dit à Geoff, Cinders est en train de nous faire un œuf. En effet une demie heure plus tard je suis allée le chercher.

5 réflexions sur “On s’emmerveille!

    1. Je dois avouer Anne que le bonheur est bien chez nous: ce matin je suis allée chercher du bon lait encore tout chaud chez un voisin et je suis en train de faire quelques fromages. Cela faisait si longtemps qu’il n’avait plus de lait pour moi puisqu’il le gardait pour ses veaux mais par chance en ce moment et pour un mois je peux y aller quand je veux. Quelle aubaine !

      J'aime

  1. Merveilleux moment de vie ! Merci, merci de nous le faire partager !
    Je n’aurais jamais imaginé que les moutons soient impressionnés par des poules. Mais je m’inquiète déjà pour elles : si une poule peut sortir de son enclos, le renard pourra y entrer ! En creusant un tunnel sous le grillage… Pardon de « plomber l’ambiance » mais je suis encore traumatisée par les attaques contre nos canards. Caresses à Queenie !

    J'aime

    1. Bonjour Danièle, oui le renard ! Il est principalement nocturne mais il est vrai qu’il chasse aussi le jour quand il a faim ou quand il nourrit ses petits. Je travaille sur la clôture tous les jours depuis que j’ai découvert l’escapade de Nadette et j’avance. Nos poules sont dans le parc pendant la journée où elles s’ébattent dans un rayon de 50 mètres autour de leur enclos. Je ne suis pas très soucieuse avec nos va et vient pas loin d’elles. Elles sont trop proches de la maison même pour un renard qui a faim…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s