Retournements….

Août a vu venir Mickie pour 3 semaines et  puis rentrer à Paris pas certaine de pouvoir revenir l’année prochaine en train toute seule. Avec ses 93 ans elle commence à se sentir fragile. En attendant j’aimerai bien être comme elle dans 30 ans ! Elle se plaint d’oublier et je comprends bien qu’elle en souffre mais sur tous les autres registres elle est extraordinaire de santé, d’indépendance et de vivacité intellectuelle….

La veille de son départ il y eu Geoff qui est parti en ambulance après son malaise sous la douche : un pouls beaucoup trop rapide et une tension artérielle bien trop basse et il s’est effondré. Il revenu 3 jours plus tard après une opération somme toute ordinaire apparemment et des anti-coagulants à vie. Le choc a été rude, il a compris qu’il était mortel. Moi heureuse de le retrouver, la maison ne chantait plus.

Et puis quelques jours plus tard c’était mon tour : Une mauvaise chute m’a contrainte à 6 heures aux urgences un lundi soir. Un tendon ou un muscle de l’épaule qui aurait lâché. Je ne lève plus le bras. Ces quelques heures en salle d’attente m’ont fait voir des gens que je ne rencontrerai nulle part ailleurs : toute la misère du monde dans toutes ses formes. On les oublie si vite quand on ne les toie pas régulièrement…

 Dans ces deux cas, un personnel médical adorable, efficace et plein de compassion…et si jeune !Dans ces deux cas, le fait que ni Geoff ni moi ne sommes vaccinés n’a posé de problème.

Mais pour ce qui est de la suite, ça se complique un peu : en effet quand j’ai appelé les différents centres de radiologie pour une échographie de l’épaule…sans passe sanitaire, au revoir.

En allant chez Camille et Félicien pour un bavardage, Camille m’a donné le nom d’un rebouteux à 1h de chez nous et j’ai pris rendez-vous. C’est un rebouteux qu’il vous faut Martine, les anciens savaient faire. Elle aussi elle saurait faire mais elle n’ose pas. Et Camille de me raconter toutes sortes d’anecdotes de rebouteux dont son père et son parrain faisaient partie. C’était passionnant et drôle, je suis restée une bonne partie de l’après-midi et je suis repartie avec des vivaces à replanter plein la voiture.

Et puis sur Blast un interview d’Emanuel Chappelin et son film qui sort maintenant dans les cinémas : « Comment faire face à l’effondrement ». Un entretien engagé plein de bon sens que je recommande.

 Il parle entre autres d’un site internet : Racines de resilience. org sur lequel on peut trouver « l’arbre aux actions » pour se préparer à cet effondrement éminent. Actions diverses qui correspondent à qui nous sommes individuellement. Il est interactif et on peut y contribuer. Je l’ai trouvé très parlant dans la mesure ou beaucoup d’entre nous se sentent impuissants ou frustrés face au climat sanitaire, politique, économique et social.

Du côté des pintades, elles sortent maintenant de leur enclos dans la journée et Oh bonheur ! elles rentrent le soir quand je les appelle. J’en suis ravie. Je ne savais pas du tout ce qui allait se passer quand j’ai ouvert la porte de leur enclos…de les savoir maintenant libre me comble.

Quand a Solo, elle est maintenant adulte et nous a surpris par son agressivité à plusieurs reprises : Sans trop comprendre pourquoi elle nous attaquait. La première fois qu’elle m’a fait ça je l’ai envoyé voler à 5 mètres avec un coup de pied dans la poitrine et cela au moins 5 ou 6 fois. Elle revenait à la charge chaque fois, les plumes gonflées, le bec en avant, elle était terrifiante !  Jusqu’à ce qu’elle aille finalement se cacher dans un buisson pour bouder. Moi je me sentais coupable et c’était terrible mais elle m’a tellement prise par surprise que ma réaction a été automatique : il fallait me protéger !

Le lendemain elle a attaqué le technicien qui venait remplacer la parabole sur le toit !

En parlant avec Rob, il nous disait que c’était leur façon de tester qui était le chef. Avec beaucoup d’animaux c’est la même chose. Elle se calmera nous a-t-il dit mais pas tout de suite. En effet elle s’est calmée et c’est un tel soulagement. Quand ça lui reprend de temps en temps, 3 coups de pied bien placés qui l’envoie à plusieurs mètres et elle s’arrête très vite comme si de rien n’était… le reste du temps elle est très sympa. Elle est de plus en plus libre dehors et elle fait sa vie dans la pelouse devant la maison en gardant un œil sur la porte d’entrée. Dès qu’on sort elle nous rejoint et nous accompagne partout en gazouillant.

Par contre elle décampe devant Saya, le petit chiot de Rob de quelques semaines à peine qui veut jouer avec elle. Qui l’aurait cru ?

Du côté des poules, les 2 petits de Nadette sont maintenant presque adultes et l’un deux se transforme tous les jours un peu plus en coq. Il est noir ébène, très haut sur pattes et sera magnifique. Il semblerait que l’autre soit une poule …. Les brebis se sont maintenant habituées aux poules et semblent aimer la cohabitation de leur espace.

Du cote des ânes, j’ai retrouvé Bichette dans le jardin hier. Elle avait découvert une faille dans la clôture et hop ! Bijou l’appelait mais le jardin était bien trop intéressant pour notre fugueuse…

Ce soir je n’y vois que d’un œil : en plantant mes bulbes de tulipes et de jonquille cet après-midi je me suis faite piquée à une paupière. Aujourd’hui était une si belle journée, douce et tranquille comme on les aime tant…. J’espère tout de même ne pas me réveiller borgne demain matin….Être borgne et manchote ce serait trop !Ha ! Ha !

 

 

 

2 réflexions sur “Retournements….

  1. Il s’en passe des choses dans nos campagnes ! Et que d’émotions ! Je suis heureuse de lire que Geoff a été bien soigné, par des soignants humains.
    J’aimerais voir des photos de cette petite terreur de Solo. Pas sûre que je pourrais la supporter…
    Et grand merci pour la découverte de l’arbre aux actions !

    J'aime

  2. Bonjour Daniele ! nous avons fait une balade de 3 kms avec Solo hier et on a apprécié sa compagnie. Elle marchait avec nous comme le ferait un chien, c’était étonnamment agréable mais nous savons maintenant qu’elle est imprévisible…. J’ai fait quelques vidéos que je posterais quand je trouverais le moyen de les incorporer dans un texte…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s