QUI ES-TU VRAIMENT ?

Une magnifique symphonie s’offre à moi quand j’ouvre les persiennes de notre chambre le matin: Sous un grand ciel bleu sans ce grillage aérien journalier des vols sur Toulouse et Bordeaux, et dans un silence délicieusement pur et surprenant, les cerisiers, les poiriers, les cognassiers et les pruniers en fleurs dans le verger sont lumineux. Mais ce n’est qu’un prélude : Plus près de la fenêtre ce sont les jonquilles les pissenlit et les iris qui chantent….la lorette nous balance un soprano au gout de miel et des milliers d’abeilles sont déjà au travail…

Faire le point, écarter les interprétations, éviter l’angoisse, concentrer son énergie et rester dans le moment présent, apprécier  ce qui est bon, remercier et l’offrir de nouveau comme on peut, quand on peut.

 

Ce texte qui suit, d’un auteur qui m’est inconnu, m’a été envoyé sur mon portable par Catherine. C’est un cadeau.

 

QUI ES-TU VRAIMENT ?

Tu es une âme mon amie,

Rejoins ta nature profonde.

Depuis des millénaires, tu as attendu ce moment.

Qui te rappellerai qu’au-delà d’une personnalité humaine, tu es un être infini, aux possibilités sans limites.

Réjouis-toi donc, car l’heure est venue.

L’heure est venue car sur cette Terre aujourd’hui, toi et tous, nous-autres, sommes en train de vivre l’expérience d’expansion de conscience la plus ahurissante, la plus démesurée, ayant lieu dans ses confins de l’univers dans les dernier milliers d’années.

L’appel n’est pas banal, crois-moi. Les multiples signes sont présents et le saut quantique est tout proche.

Viendra le moment ou la rivière repartira vers le haut, vers ses origines, une chute inversée, et tu es l’une de ses sept, huit, dix milliards de particules qui ont décidé de participer.

Tu n’as pas besoin de parachute, si ce n’est pour capter les courants ascendants.

Tu auras besoin de foi et d’amour.

De pleine confiance en tes potentiels.

Tu devras être prête à te serrez les coudes avec tes frères et sœurs car ça va tanguer fort.

On prévoit des ouragans et des cyclones de lumière.

Je viens te rappeler nos mains serrées, amie, sœur, étoile.

Je viens te rappeler que nous nous sommes mis en cercle, tout là-haut.

Que nous nous sommes prêtés les serments de lumière : de simplement, reconnaitre nos yeux grands ouverts et la lumière qui descendrait.

D’accepter les miracles.

De marcher nos chemins.

Et d’oser sauter quand viendrait le moment.

Je suis la avec toi. Crois en nos ailes.

L’univers tout entier repose sur nous….et sur elles.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s