La dernière salade de tomate

La dernière salade de tomate du jardin cette semaine, alors on la savoure !

Pour ce qui est des courgettes elles sont vilaines, plus assez de soleil et des nuits trop fraîches.

Je suis passée manger goulûment la dernière grappe de Muscat…mmmm….

Les potimarons et les butternuts sont magnifiques. J’ai fait un essai cette année : Ils ont poussés dans une nouvelle butte, avec au centre des rondins de bois en décomposition et autre bois mort recouvert de fumier. Sans arrosage, seulement la pluie, ils ont bien tenu mais ils sont moins nombreux que les années précédentes avec des arrosages réguliers. Les quelque maïs doux plantés au milieu n’ont rien donné.

Dans la vigne la moitié du raisin a séché sur pied un mois avant la récolte. Je suis intéressée de découvrir si on peut faire une récolte convenable sans utiliser de Bouillie Bordelaise ou autres produits chimiques….. Bibi me dit que non. Elle pense que je devrais sulfater après chaque période humide. Mais j’ai lu que le sol se sature de cuivre année après année  avec la bouillie Bordelaise et que ce n’est pas une bonne chose. Cette année j’avais paillé  au pied des ceps avec du compost et je n’ai pas arrosé du tout. Par contre les 2 pieds de vigne plantés il y a 3 ans en face de la cuisine et arrosés de temps en temps ont beaucoup produit.

Les fruitiers ont pas mal donné à part un abricotier précosse qui a toujours beaucoup de fleurs au tout début du printemps mais pas d’abeilles pour les polliniser….Alors est-ce vraiment le manque d’ abeilles ou peut-être le gel à cette époque? A vérifier.

Les khakkis se colorent . Il y en a moins que les années précédentes.

Sur les 2 jeunes cognassiers nous avons récolté 28 kgs de coings énormes et très sains. La pâte de coing est en train de sécher.

Les 2 petits pommiers de Geoff, des cox, ont croulé sous les pommes. On en a séché beaucoup, c’est délicieux. De même pour ces poires dont la peau n’est pas très agréable à manger mais qui séchées sont délicieuses.

Les  2 pêchers de vigne ont beaucoup produit. Des grosses pêches bien sucrées. La semaine dernière je les séchais encore. Geoff les adore.

Cette année nous avons eu moins de fourmis dans les cerisiers : j’avais planté de la menthe et de l’ail sauvage au pied des arbres et ça a marché. 2 cerisiers sur 3 n’ont pas été ataqués par les fourmis ou les pucerons. Il semblerait que l’ail sauvage repousse les pucerons.

De même dans les cougettes, 2  heures après avoir planté un brin de menthe à chaque pied, nous n’avions plus une fourmi…

Ces petits succès sont précieux.

Bilan pour cette année : Avec du paillage ainsi qu’un petit tas de bois mort au pied des arbres, de l’ail sauvage et de la menthe, coincidence ou pas, les fruitiers étaient sains, les fruits nombreux et peu de vers.

Quelques vers tout de même dans les prunes et les pommes et un soupçon de cloque dans les pêchers. Il est vrai que les pêchers de vigne sont très résisitants. Nous n’avons jamais vu encore de maladie sur les figuiers, les noyers ou les khakkis. La vigne est restée belle et saine même si la moitié des grappes ont séché en fin de maturité.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s